Carrelage aspect bois, pour allier praticité et authenticité

L’aspect chaleureux de belles lames de parquet est un atout pour habiller les pièces à vivre d’une habitation, un cachet supplémentaire dans un intérieur classique ou contemporain. Mais l’entretien d’un parquet massif, ou l’usure possible d’un parquet stratifié ou parquet flottant dans une pièce à fort passage peuvent faire hésiter. L’alternative d’un carrelage intérieur ou d’un carrelage extérieur imitation bois trouve alors tout son sens.

Carrelage aspect bois

Les avantages esthétiques du parquet, la facilité du carrelage

La décoration intérieure actuelle redonne sa place au bois dans les habitations : sol et mur peuvent être habillés de bois naturel, bois ciré, lambourdes, et même de bois flotté. La terrasse est également un espace où le bois trouve son utilité : lames de terrasse peintes ou bois brut, selon les préférences. Dans les maisons contemporaines les plaquettes de parement, les parquets contrecollés ou stratifiés ont pris la place des parquets traditionnels, dont la pose et l’entretien comportent des difficultés spécifiques. Le bois est incontournable, et ses chaudes nuances amènent personnalité et qualité perçue aux intérieurs les plus design. Oui mais même très résistant, le bois est un matériau vivant, qui évolue et se détériore parfois suivant les contraintes auxquelles il est soumis.

Alors comment faire pour allier tous ces avantages à la facilité d’entretien d’un matériau plus solide ? En choisissant de poser un carrelage effet bois par exemple. Le carrelage est compatible avec le plancher chauffant, il est composé de dalles de pierre ou de céramique dont on peut choisir l’épaisseur ou la texture. Le carrelage peut être antidérapant, et, qu’il soit faïence traditionnelle ou carrelage grand format, peut être posé sur les murs. Son principal avantage est sa grande facilité d’entretien. Même dans une pièce à forte fréquentation, le carrelage, très résistant, offrira de meilleures garanties de durabilité que le sol bois le plus moderne, ou le plus beau parquet massif. Et on ne parle même pas du nettoyage, envisageable à la serpillère sur un carrelage céramique, bien plus pratique.

Différentes finitions pour tous les goûts

La variété des essences de bois est infinie, les choix de couleurs, de matières, de finitions, aussi. Il en va exactement de même pour le carrelage imitation bois. Impossible de faire ici un inventaire exhaustif de toutes les possibilités, tant l’offre est variée dans les magasins de bricolage comme chez les spécialistes du carrelage. Clair ou foncé, effet bois de chêne ou bois vieilli, sur le sol ou sur les murs, rustique ou moderne, le carrelage aspect bois s’intègre à toutes les décorations et s’invite dans toutes les pièces. Il est même possible d’opter pour un revêtement de sol imitant la marqueterie ou des essences de bois exotiques. Pour son carrelage sol intérieur, ou pour l’extérieur, le carrelage se révèle pratique, facile à nettoyer, et à vivre.

Les dimensions sont aujourd’hui au choix : carrées, rectangulaires, petit ou grand format voire XXL, le carrelage imite parfaitement les lames de parquet ou même les dalles de parquet ! Avantage supplémentaire du carrelage aspect parquet : son prix. Pour un rendu esthétique extrêmement proche voire identique, le carrelage est une solution économique par rapport à la pose d’un revêtement boisé. Grâce aux multiples possibilités offertes notamment par le grès cérame émaillé, on peut jouer sur les styles et les ambiances et imiter fidèlement les caractéristiques de n’importe quelle essence de bois. Pas d’hésitation pour franchir le pas : le carrelage imitation bois permet d’allier robustesse et confort d’utilisation, tout en présentant la beauté d’un parquet ! Et pour pallier à l’« effet froid », pensez au chauffage au sol…

Comment poser son carrelage effet parquet

Un carrelage imitation parquet c’est très beau… à condition qu’il soit bien posé. Bien que plus facilement envisageable pour un amateur que la pose d’un parquet traditionnel, l’installation d’un carrelage nécessite de respecter quelques règles, surtout si on veut obtenir un rendu « parquet » parfait.

Quel type de carrelage pour quelle utilisation ?

Le choix du carrelage doit être dicté par la destination de la pièce qui l’accueille : on ne pose pas le même type de carrelage dans une cuisine, dans une salle de bains, ou sur une terrasse. Ainsi on prêtera une attention toute particulière au coefficient de glissance dans les pièces où le carrelage a vocation à être parcouru pieds nus (salle de bain, chambres) : dans ce cas il faut observer le niveau d’adhérence de la surface carrelée, indiqué par les lettres A (moyen) à C (fort). Dans les autres pièces de la maison ce coefficient est noté grâce à la lettre R : R 9/13 signifiant un niveau d’adhérence standard, et R 12/13 identifiant une adhérence exceptionnelle.

Pour ce qui est des matières, la technologie est venue au secours des amateurs de décoration et des poseurs de carrelage : la facilité de travail de la céramique en fait le matériau le plus adapté à l’élaboration de carrelage effet bois. Plus précisément, le grès cérame, émaillé ou non, se prête à toutes les fantaisies des décorateurs et revêt avec succès l’intérieur comme l’extérieur. Résistant aux intempéries, il ne nécessite aucun traitement, et supporte sans problème l’action du rayonnement solaire, on peut donc l’envisager pour habiller les abords d’une piscine par exemple.

Les spécificités de la pose pour un rendu parfait

Les lames/dalles de carrelage imitation bois ont la particularité d’être recouvertes d’une pellicule fine qui leur donne la texture et la finition « aspect bois ». Brillant ou mat, le carrelage possède un rendu proche d’un bois naturel ou d’un bois ciré selon le choix. Il faut tenir compte de cette particularité pour préserver la ressemblance avec le parquet. Point essentiel : le sens de la pose. Elle doit être effectuée en longueur, en respectant les motifs des lames ou dalles de carrelage, pour donner cet « effet parquet » recherché. Un instant d’inattention, une dalle posée à l’envers, et hop, c’est toute l’unicité de la pièce qui part en fumée. Les conseils des poseurs professionnels sont de prêter attention à la lumière, à la disposition des meubles dans les pièces, ou à celle des ouvertures, pour déterminer le sens de pose de son carrelage imitation parquet.

  • Comme pour un carrelage traditionnel, le sol doit être parfaitement plat. Le nivellement peut être au besoin assuré par un ragréage du sol, et vérifié au niveau à bulles.
  • Puis la pose peut s’effectuer, avec mortier-colle, ou colle spéciale carrelage appliquée directement sur le sol par talochage.
  • On dépose le carreau ou la lame de carrelage (dans le bon sens !) et on le tapote légèrement à l’aide d’un maillet de caoutchouc.
  • Entre chaque dalle/lame de carrelage on insère les croisillons, dont la dimension est fonction du jointoiement qui a été décidé.

Si ce mode d’emploi ne lève pas toutes les zones d’ombre, il est toujours possible de s’adresser à un carreleur professionnel, qui en plus de réaliser une pose parfaite pourra proposer des techniques de pose originales comme la pose en chevrons, comme pour un véritable parquet !